Concours « Jeunes entrepreneurs 2017 »

    C’est le 28 avril dernier que trois participants ont effectué leur présentation finale lors du Concours d’idées entrepreneuriales.

    By Étienne Alary on mai 2, 2017

    Ces présentations, qui ont eu lieu devant une trentaine de personnes présentes réunies à la Salle du conseil du Pavillon Lacerte, venaient clôturer le projet « Jeunes entrepreneurs », une initiative du Centre collégial de l’Alberta (CCA) en collaboration avec FrancoPreneurs  et le Conseil de développement économique de l’Alberta (CDÉA).

    Lancé en mars 2017, les participants au concours devaient s’engager à suivre trois ateliers. Le premier a porté sur le développement de son idée d’entreprise; le second a plutôt mis l’action sur le financement, la structure de l’entreprise et l’utilisation des nouveaux médias pour promouvoir son entreprise; le troisième a quant à lui porté sur la conception d’un site web et d’outils de promotion, la gestion des médias sociaux et la préparation de leur « pitch » entrepreneurial.

    Quatre étudiants du Centre collégial de l’Alberta se sont engagés dans ce projet, soit, Julie Croquison (Biosmetics – un masque de beauté en peau de poisson), Pierrine Kamundu (Ujamii Tour — des tours touristiques guidés au Congo) et Olivier Ngamaleu (la garde-robe ambulante). Parmi les participants, il y avait aussi Lily Bokumba Kupanga (service traiteur) qui n’a malheureusement pas pu se présenter ce jour-là à cause de circonstances exceptionnelles. Leur présentation d’une quinzaine de minutes, jugée par Julie Picard (copropriétaire de Creative Coco’nuts), Juste Kagisye (directeur du Conseil de développement économique de l’Alberta) et Joris Desmares-Decaux (coordonnateur chez FrancoPreneurs), a été suivie par une période de questions de 10 minutes.

    À la suite de la délibération des juges, le grand prix d’une valeur de 3000 $, offert par le CCA et le CDÉA, a été décerné à Julie Croquison (Biosmetics). « Cette bourse va me servir pour développer tout le côté promotionnel et mise en marché de mon entreprise, comme la création d’une vidéo, puisque c’est un élément que je maîtrise moins bien », s’est exclamée la lauréate.

    Cette dernière s’est aussi mérité le prix du public (500 $) offert par l’Association des juristes d’expression française de l’Alberta ainsi que le prix de la Femme entrepreneure (250 $), décerné par la Coalition des femmes de l’Alberta.

    Dans le cadre de ce même projet, six capsules vidéo ont été réalisées de même qu’un guide couleur d’une centaine de pages dans lequel plusieurs entrepreneurs et personnalités bien connus de la francophonie albertaine ont participé à la rédaction. Cette partie du projet a été soutenue à 50 % par le Consortium national de développement de ressources pédagogiques en français au collégial.