Supervision

Supervision des étudiants à la maîtrise : les responsabilités du superviseur et de l’étudiant

Les règlements de la FGSR spécifient que chaque étudiant inscrit à un programme d’études supérieures doit avoir un superviseur pour le guider dans la planification de son programme d’études. Un superviseur est généralement un membre du personnel académique permanent ou en voie de permanence qui est nommé par le directeur du programme des études supérieures au Campus Saint-Jean après avoir consulté l’étudiant, le professeur en question et l’administration. Aussitôt qu’un superviseur est nommé, la directrice du programme doit remettre le formulaire « Approval of Supervisor — Master’s doc. Ms-Word » rempli et signé par les parties, à la FGSR.

Un superviseur doit être nommé au plus tard un an après que l’étudiant a été admis au programme de maîtrise en sciences de l’éducation.  Pour les étudiants dans la voie avec thèse, un comité de thèse doit être formé au plus tard un an après qu’un étudiant a été admis au programme de maîtrise.  

Responsabilités du superviseur

http://www.gradstudies.ualberta.ca/gradmanual/1.2.html

Le superviseur est directement responsable de la supervision du programme d’études de l’étudiant à la maîtrise et de son programme de recherche. Il a donc plusieurs responsabilités, il doit en résumé :  

  • Conseiller l’étudiant sur tous les aspects du programme;
  • Aider l’étudiant à planifier son programme d’étude et l’aider à établir un échéancier réaliste pour compléter les étapes de son programme dans un environnement favorable à son développement intellectuel et au domaine de sa recherche;
  • S’assurer que l’étudiant a une connaissance des règlements et des exigences de la FGSR et du Campus Saint-Jean;  
  • S’assurer que l’étudiant connaît la nature de la recherche, les normes de la recherche et qu’il est bien informé au sujet des questions d’éthique;
  • Maintenir un contact régulier avec l’étudiant et s’informer du progrès de ses activités académiques et de recherche, voir la section « Responsabilités de l’étudiant ».

Une fois par année le superviseur doit informer, par écrit, la directrice du programme des études supérieures du progrès académique et/ou de recherche de l’étudiant sous sa supervision.  Si le superviseur a des inquiétudes en ce qui concerne la supervision d’un étudiant, il doit en informer la directrice du programme par écrit.  

Responsabilités de l’étudiant 

http://www.gradstudies.ualberta.ca/gradmanual/1.1.html

La FGSR et le Campus Saint-Jean s’attendent à ce que les étudiants lisent attentivement les annuaires et les autres documents pertinents à leur programme pour se familiariser avec les règlements, les politiques et les dates limites du programme (voir le University of Alberta Calendar  et les règlements du Campus Saint-Jean).

L’étudiant est responsable de son programme et il doit s’assurer de remplir toutes les exigences du programme.  Le Campus Saint-Jean ne peut pas corriger les erreurs d’un étudiant qui n’a pas suivi les règlements.  

L’étudiant a plusieurs responsabilités, il doit en résumé :

  • Respecter les dates limites et les exigences de son programme;
  • Communiquer avec son superviseur, dès qu’il aura été nommé, pour établir un échéancier de rencontres et/ou pour établir les moyens de communiquer ensemble pendant la durée de son programme. Il devra le faire au moins deux fois par année et plus régulièrement quand il sera rendu à l’étape de son projet/activité de synthèse (voie sans thèse) ou de la rédaction de sa thèse (voie thèse);  
  • Maintenir une communication ouverte avec son superviseur et/ou la directrice du programme des études supérieures pour discuter de ses plans et /ou de ses inquiétudes par rapport à sa progression académique et à ses activités de recherche;
  • Communiquer, pour l’étudiant dans la voie avec thèse, avec les membres de son comité de thèse ou les rencontrer au moins une fois par année après la première année de son programme et plus souvent quand il rédigera sa thèse.  Le superviseur, en consultation avec l’étudiant, déterminera quand il sera nécessaire de rencontrer les membres de son comité de thèse;
  • Identifier, après la réussite de trois cours de son programme, une problématique de recherche et la partager avec son superviseur;
  • Disséminer les résultats de sa recherche à la communauté éducative;  
  • Assumer l’entière responsabilité de son programme de maîtrise.

Quoi faire en cas de conflits entre le superviseur et l’étudiant 

Dans le cas d’une situation conflictuelle entre l’étudiant et son superviseur, l’étudiant ou le superviseur devra contacter le directeur du programme des études supérieures au Campus Saint-Jean.   

Pour plus de renseignements au sujet des conflits entre étudiants et professeurs, il faut consulter la politique du Code of Student Behavior of the General Faculties Council (GFC) Policy Manual à l’adresse http://www.gradstudies.ualberta.ca/gradmanual/9.5.html