Institut Marcelle et Louis Desrochers pour les recherches transdisciplinaires en francophonies canadiennes et internationales (IMELDA)

Introduction

À l’heure actuelle, les défis que nous devons relever sont mondiaux et transcendent à la fois les frontières nationales et les frontières académiques traditionnelles, nous devons adapter nos modes de recherche et notre enseignement en conséquence. Le nouvel Institut Marcelle et Louis Desrochers pour le Patrimoine et les recherches transdisciplinaires en francophonies (IMELDA) a pour objectif de répondre à ces nouveaux défis pour les chercheurs et aux nouvelles attentes des communautés francophones de l’Ouest canadien, sans renoncer aux principaux objectifs des deux anciens Instituts de recherche de la Faculté Saint-Jean (l’Institut d’études canadiennes et l'Institut pour le Patrimoine de la francophonie de l'Ouest canadien).

Le trans dans transdisciplinaire se situe à la fois entre, à travers et au-delà des disciplines et des approches compartimentées, pour une meilleure compréhension de la complexité du monde. Il renvoie aussi aux collaborations entre les intervenants universitaires et communautaires. Il s’agit également d’une définition élargie du patrimoine pour y inclure le patrimoine immatériel ainsi que la recherche dans ce domaine.

La vision et le mandat du nouvel institut sont alignés avec l’objectif 9 (ii), « mettre en évidence et consolider le rôle du Campus Saint-Jean en tant qu’établissement reflétant et renforçant la dualité linguistique du Canada et d’une francophonie multiethnique venue du monde entier », et l’objectif 12, «Se constituer un portefeuille de domaines de recherche et d’enseignement distinctifs là où l’Université de l’Alberta est ou sera reconnue comme un chef de file mondial» du plan stratégique de l’Université de l’Alberta (For the Public Good).
La vision et le mandat du nouvel institut sont également alignés et avec l’orientation 2, « tonifier la culture de recherche et création-interdisciplinarité et visibilité de recherche » du plan stratégique du Campus Saint-Jean 2016-2021.

 

Vision

L’Institut est voué à la promotion et au développement de la recherche et des études dans les champs du patrimoine et des francophonies dans une perspective transdisciplinaire.

L’institut veut redéfinir, préserver et faire rayonner le patrimoine matériel et immatériel de l’Ouest canadien en conjuguant au présent les traces du passé, et cherche à sortir des silos imposés d’hier pour mieux répondre aux défis de demain.