Comité de l'enseignement et de l'apprentissage

Vision/Mandat

VISION

Dans son plan stratégique pour la période 2007-2011, Dare to Deliver, la University of Alberta met l’accent sur la qualité de l’expérience que vivent ses étudiants, le développement de leur sens de responsabilité sociale, et le lien entre l’enseignement et l’apprentissage.  Le document préliminaire Dare to Discover  stipule que l’Université cherche à :

“Create an exceptional and life-changing university experience for students through curricular and extra-curricular offerings that integrate learning, discovery, and citizenship to develop the intellect and the imagination, educate leaders, and enhance a global perspective.” 

Le bureau du prévôt et vice-recteur aux affaires académiques a récemment créé de nouvelles unités et initiatives, et de nouveaux comités pour rehausser la qualité de l’enseignement et de l’apprentissage. Citons, entre autres, le Discovery-Learning Network (DLN), le Teaching and Learning Enhancement Fund (TLEF), le Teaching, Learning and Technology Council (TLAT), le nouveau format du Professorat McCalla intégrant la recherche et l’enseignement, la Teaching with Technology Initiative (TTI), et l’aménagement du Telus Centre en un site dédié au développement pédagogique.  Sans compter que l’Université a été hôte, en juin 2007, de la conférence nationale de la Society for Teaching and Learning in Higher Education/La société pour l’avancement de la pédagogie dans l’enseignement supérieur (STLHE/SAPES), et qu’elle accueillera, en octobre 2008, la conférence internationale de la International Society for the Scholarship of Teaching and Learning (ISSOTL).

Outre ces initiatives, la University of Alberta compte déjà plusieurs comités et services consacrés aux affaires étudiantes, autant au niveau central qu’au sein des facultés.  Cependant, les attentes grandissantes de la société, notamment dans un contexte de mondialisation, nécessitent l’amélioration de l’encadrement et l’appui à l’enseignement.  Le Campus Saint-Jean a déjà beaucoup de succès en ce qui a trait à l’expérience de ses étudiants finissants, dont la majorité se destine d’ailleurs à une carrière dans le domaine de l’enseignement.  Elle est donc bien placée pour développer un modèle d’encadrement exemplaire visant à offrir aux étudiants la meilleure expérience d’apprentissage possible, tout en permettant au personnel enseignant de se développer, autant sur le plan professionnel que personnel.  Par contraste avec l’actuel bureau des affaires académiques, qui gère, entre autres, les dossiers étudiants, le bureau de l’enseignement et de l’apprentissage s’attardera surtout à la formation des étudiants et  appuiera le personnel enseignant dans l’atteinte de cet objectif.  Le bureau veillera également à ce que les efforts de ses enseignants soient reconnus.  De plus, il représentera le Campus Saint-Jean à divers forums.  Son rôle sera de promouvoir un enseignement de qualité et d’offrir des services propices à son développement au sein du Campus Saint-Jean.

 Le présent document décrit le Bureau de l’enseignement et de l’apprentissage, une nouvelle unité administrative comprenant un comité de l’enseignement et de l’apprentissage et divers services. La direction académique du bureau relèvera du président du comité de l’enseignement et de l’apprentissage.  Au plan administratif, le bureau sera géré par le directeur du bureau de l’enseignement et l’apprentissage.

MANDAT

  1. Favoriser une culture d’enseignement de qualité au niveau du personnel enseignant, de l’administration et des étudiants.
  2. Acquérir des ressources visant le développement de l’enseignement et de l’apprentissage.
  3. Contribuer au rayonnement du Campus Saint-Jean et accroître sa visibilité en matière d’enseignement et d’apprentissage.
  4. Contribuer à la planification stratégique de l’enseignement au Campus Saint-Jean.
  5. Assurer la liaison interne (Faculté et Université) et externe pour les questions relatives à l’enseignement et l’apprentissage.

COMPOSITION ET RESSOURCES

  • Directeur du bureau de l’enseignement et de l’apprentissage.
  • Comité de l’enseignement et de l’apprentissage.
  • Adjoint administratif, membre du personnel administratif du Campus Saint-Jean.

 RESPONSABILITÉS

1. Culture de l’enseignement de qualité

Le bureau a pour mandat de promouvoir une culture d’enseignement de qualité et d’un apprentissage complet, et d’encourager le développement du personnel enseignant autant que celui des étudiants.  Il vise à favoriser la réflexion individuelle et collective sur la qualité de l’enseignement, le contexte spécifique du Campus Saint-Jean, l’expérience globale des étudiants, et l’innovation et la collaboration dans l’enseignement.  À titre d’exemples, le bureau :

  • fait connaître aux nouveaux membres du corps professoral la culture de l’enseignement de la faculté et les renseigne sur les ressources disponibles.  Cette responsabilité peut inclure une procédure de mentorat.
  • offre un service de mentorat.  Sur une base strictement volontaire, tout membre du personnel enseignant (professeurs permanents ou en voie de permanence, personnel enseignant temporaire, assistant à l’enseignement, enseignants de laboratoires, correcteurs) peut avoir recours à ce service, qui restera confidentiel.  L’utilisateur peut toutefois l’inclure dans son rapport annuel d’évaluation.
  • organise occasionnellement des séminaires portant sur l’enseignement et l’apprentissage, les nouveaux résultats de la recherche en éducation et sa théorie, ainsi que les services qui y sont associés.
  • organise et publicise des séances de discussions, tables rondes, forums électroniques, ou conférences portant sur la qualité de l’enseignement et de l’apprentissage.  Ces activités pourront parfois impliquer tant le personnel enseignant que les étudiants, de façon à stimuler un dialogue entre les deux groupes.
  • agit à titre consultatif auprès du Comité d’évaluation en matière de reconnaissance adéquate et de promotion d’un enseignement de qualité.  À cet effet, il peut, par exemple, proposer les paramètres de la qualité d’enseignement, aider à mettre à jour les questionnaires d’évaluation par les étudiants, etc.

 2. Acquisition de ressources

Le bureau encourage et facilite l’acquisition et la gestion de certaines ressources contribuant à la qualité de l’enseignement.  Dans ce rôle, le bureau :

  • se tient à jour quant aux possibilités de financement, de prix, de chaires, etc. ayant trait au développement de l’enseignement ou à la recherche éducationnelle en milieu universitaire.  (Les membres du corps professoral dont les thèmes de recherche touchent l’éducation au primaire ou au secondaire doivent plutôt solliciter l’appui du bureau de la recherche, sauf si leurs activités visent l’amélioration de l’enseignement universitaire.)
  • encourage et coordonne des demandes d’octroi ou de professorat auprès d’organismes comme le Teaching and Learning Enhancement Fund (TLEF), McCalla Professorship et Vargo Chair.
  • participe, le cas échéant,  à l’examen des demandes de subventions et de contrats pour vérifier les conditions d’admissibilité, l’administration des fonds, la disponibilité de l ‘espace et autres ressources, la conformité aux politiques de l’Université concernant les conflits d’intérêts, l’éthique, le budget global et les coûts indirects.  Au besoin, le bureau achemine les demandes à l’Université pour signature, puis aux organismes subventionnaires.
  • suite à l’obtention de subventions, gère certaines ressources et met en place des systèmes administratifs efficaces reliés à l’enseignement, tels les comptes de recherche et l’appui à la planification (par exemple, la préparation de plans de gestion de projets).  Ces démarches peuvent parfois impliquer le Research Services Office ou le bureau de la recherche du Campus Saint-Jean.
  • fait des suggestions à l’administration de la faculté quant à l’infrastructure ou l’équipement favorisant un enseignement efficace et de qualité.

3. Visibilité

Le personnel enseignant du Campus Saint-Jean offre à ses étudiants une expérience enrichissante qui les prépare le plus adéquatement possible au marché du travail.  Le bureau cherche à rehausser la visibilité et le rayonnement de la faculté, contribuant ainsi à accroître notre clientèle et à faciliter l’accès à diverses ressources.  Pour ce faire, le bureau :

  • gère les prix d’enseignement de la faculté. Détails en annexe.
  • se tient à jour quant aux prix de la University of Alberta (par exemple, William HardyAlexander, Rutherford, Teaching Unit Award) et aux prix externes (par exemple, 3M, prix d’enseignement d’associations académiques). Il encourage et supervise les mises en candidature.  Le bureau pourra également être impliqué dans la mise en candidature pour la University Cup, prix qui reconnaît l’excellence en enseignement et en recherche.
  • informe les médias (journaux, bulletin du Campus Saint-Jean, sites Web) des succès obtenus par les membres de la faculté en matière d’enseignement.<
  • sert de contact entre les systèmes scolaires, le ministère de l’éducation et la communauté d’une part, et nos experts, d’autre part.  Cette tâche inclut, par exemple, de simples demandes d’information, des présentations dans des écoles, la participation à des comités externes, et peut aller jusqu’à l’utilisation de nos ressources (par exemple, équipement, laboratoires), selon leur disponibilité et suite à l’approbation du professeur responsable à la faculté.

 4. Planification

Le bureau de l’enseignement a pour mission de faciliter la planification stratégique en matière d’enseignement et d’apprentissage, de concert avec d’autres unités administratives du Campus Saint-Jean.   Certaines activités peuvent s’inscrire dans des initiatives plus larges ou de niveau universitaire.  Plus précisément, le bureau

  • encourage et facilite la mise en oeuvre de divers projets pilotes (par exemple, le Writing Task Force de l’Université, l’intégration du français dans les matières, Generic Graduate Attributes) et, le cas échéant, supervise leur élargissement à d’autres niveaux de la faculté.
  • selon le type d’initiative considérée, propose ou sollicite des stratégies spécifiques aux instances administratives appropriées (par exemple, le comité de technologie et les outils pédagogiques).
  • conseille, le cas échéant, le doyen ou le vice-doyen sur des questions diverses, par exemple l’appui au personnel enseignant, la taille des classes, l’espace, la distribution de ressources pour le développement de cours, les ressources en matière de technologies de l’information et des communications, l’appui aux assistants à l’enseignement et d’autres tâches d’enseignement non-traditionnelles.
  • en collaboration avec le bureau de la recherche, met de l’avant des initiatives visant à développer l’intégration de la recherche et de l’enseignement.

5. Liaison

Le bureau et le comité de l’enseignement et de l’apprentissage assurent la liaison interne (c.-à-d. à l’intérieur de l’Université) et externe pour les questions relatives à l’enseignement et l’apprentissage.  Le président (ou un représentant) du comité pourra siéger sur des comités de nature académique (par exemple, le Teaching, Learning and Technology Council (TLAT), ou le GFC Committee on the Learning Environment (CLE), de l’Université), tandis que le directeur du bureau assure un contact au plan administratif.

  • Le comité assure un lien avec d’autres unités de la faculté en ce qui a trait à la qualité de l’enseignement, par exemple, la Bibliothèque Saint-Jean, le bureau de la recherche, le coordonnateur des technologies de l’information et des communications, et d’autres comités.
  • Le comité est en contact avec divers comités académiques de l’Université, par exemple, TLI, TLAT, CLE et University Teaching Awards Committee (UTAC).  À l’occasion, un représentant du comité peut y siéger.
  • Le directeur du bureau est l’agent de liaison avec University Teaching Services (UTS).
  • Les liens avec l’Université permettent de mettre en œuvre et améliorer les politiques, les procédures et les conditions relatives à l’enseignement, en conformité avec les meilleures pratiques en vigueur à l’Université, par exemple, le programme Writing Task Force.  En retour, le bureau pourra contribuer à l’Université grâce à son expérience, par exemple, en ce qui a trait aux étudiants qui étudient dans une langue seconde.
  • Le comité est le lien entre le Campus Saint-Jean et des associations vouées à la qualité de l’enseignement, telles que la Society for Teaching and Learning in Higher Education (STLHE) du Canada, la International Society for the Scholarship of Teaching and Learning (ISSOTL).

COMPOSITION

  •  Vice-doyen aux affaires académiques (nommé d’office).
  • Doyen de la Faculté (nommé d’office).
  • Quatre membres du corps professoral, dont au moins trois permanents ou en voie de permanence, choisis par chaque section et élus par le conseil de la Faculté pour une période de deux ans, en rotation.  Le comité choisira son président.
  • Un représentant des chargés de cours.
  • Un étudiant.
  • Directeur du bureau de l’enseignement et de l’apprentissage.

MANDAT

  • Se réunir au moins une fois par semestre, sur convocation du président.
  • Planifier  des activités (présentations, séminaires, groupes de discussion, symposia) servant à promouvoir la qualité de l’enseignement et de l’apprentissage à l’échelle de la faculté.
  • Conseiller le bureau, selon le besoin, quant au service de mentorat dans l’enseignement.
  • En août, coordonner des activités d’accueil et d’orientation qui s’adressent surtout aux nouveaux membres du corps enseignant.
  • Être responsable de la planification stratégique à la faculté de façon à créer ou consolider des plans de développement de l’enseignement qui peuvent correspondre à d’autres initiatives de l’Université.
  • Identifier et appuyer les membres du corps professoral disposés à jouer un rôle de chef de file en matière de qualité de l’enseignement et de l’apprentissage.
  • Encourager et coordonner les demandes de subventions et de professorats auprès d’organismes comme le Teaching and Learning Enhancement Fund (TLEF), les McCalla Professorships, ainsi que d’organismes subventionnaires gouvernementaux ou privés.
  • Coordonner la préparation de la mise en nomination pour des professorats comme le McCalla et les prix Rutherford, William Hardy Alexander, Teaching Unit Award, 3M,  etc.
  • Le cas échéant, participer à l’examen des demandes de subvention et de contrat pour vérifier les conditions d’admissibilité, l’administration des fonds, la disponibilité de l ‘espace et autres ressources, et la conformité aux politiques de l’Université.
  • Conseiller l’administration de la faculté en matière d’infrastructure et d’équipement.
  • Rehausser la visibilité de la faculté en matière d’enseignement via des mises en nomination à des prix, le contact avec les médias (journaux, bulletin Nouvelles de Saint-Jean, sites Web) et divers groupes d’intérêt (communauté, systèmes scolaires, gouvernement).
  • Encourager la mise en oeuvre de projets pilotes.
  • Assurer le lien avec différentes unités internes (Bibliothèque Saint-Jean, AUFSJ, coordonnateur des technologies de l’information et des communications, autres comités de la faculté) pour coordonner les efforts en matière d’enseignement.
  • Assurer le lien avec des unités externes (comités et services de l’Université, par exemple, Teaching-Learning Institute Teaching, Learning and Technology CommitteeCommittee on the Learning Environment) en matière d’enseignement et d’apprentissage.  Ces liens permettent de mettre en œuvre et d’améliorer des politiques, procédures et conditions durables relatives à l’enseignement, en conformité avec les meilleures pratiques en vigueur à l’Université.
  • Le président soumet un rapport annuel au Conseil du Campus Saint-Jean.