Récipiendaire du Prix Consortium national de formation en santé (volet Campus Saint-Jean) 2020: Michelle Leung

Michelle Leung, étudiante bilingue au programme bilingue de la Faculté des sciences infirmières et du Campus Saint-Jean, reconnue pour son leadership dans la communauté francophone.

22 June 2020

Cet article est traduit de l'original en anglais, publié sur le site de la Faculté des Sciences infirmières.

Michelle Leung, étudiante de quatrième année à la Faculté de Sciences infirmières, n'est pas étrangère aux barrières linguistiques. Sa famille a immigré de Chine au Canada en 2007, et elle a été témoin des difficultés qui peuvent découler du fait de ne pas recevoir de services de santé dans sa langue maternelle.


Après avoir effectué des activités de bénévolat dans des foyers de soins de longue durée et à l'Hôpital de l'Université de l'Alberta, Michelle Leung savait que les soins infirmiers feraient parti de son avenir - et elle veillerait à ce que les soins qu'elle prodigue soient aussi accessibles que possible aux communautés de langue officielle en situation minoritaire.


"L'aspect le plus gratifiant [d'être une étudiante en programme de soins infirmiers bilingue] est de pouvoir faire une offre active avec mes patients - le lien instantané qui s'établit entre moi et les patients lorsqu'ils se rendent compte que je peux prodiguer des soins dans leur propre langue est incroyable, », déclare-t-elle.


Pour son engagement envers la communauté francophone et sa participation active à la vie étudiante au sein du programme bilingue, elle a reçu une prestigieuse bourse: le Prix CNFS 'volet Campus Saint-Jean) 2020.


Le CNFS (Consortium national de formation en santé) est «un regroupement de 11 établissements d'enseignement universitaire et collégial offrant des programmes en français dans diverses disciplines de la santé afin d'améliorer l'accès aux programmes de formation en santé en français».


Michelle Leung a passé du temps à discuter de son expérience en tant qu'étudiante dans le programme bilingue; ses réponses sont utiles pour quiconque envisage non seulement une carrière en soins infirmiers bilingues, mais aussi pour ceux qui souhaitent en savoir plus sur l'importance des services de santé en français dans l'Ouest canadien et sur les besoins des minorités de langue officielle.


Qu'est-ce qui vous plaît le plus dans le Programme bilingue en Sciences infirmières de la Faculté de Sciences infirmières et de la Faculté Saint-Jean?


J'aime surtout la communauté soudée qu'est celle du programme de sciences infirmières bilingue; dans ma classe, il y a moins de 20 étudiants bilingues, nous nous connaissons donc par nom, avons un petit groupe Facebook et restons toujours en contact. J'ai trouvé que cette proximité que j'ai connue dans le programme bilingue reflète la nature intégrale de la communauté dans la culture francophone. Par exemple, les étudiants bilingues se réunissent pendant le Rendez-vous d'automne (un événement où les étudiants bilingues de toutes les années établissent des relations grâce à des activités de renforcement d'esprit d'équipe, en créant des liens entre des étudiants de première année et des mentors des années supérieures du programme, tout en partageant un repas), des membres de la communauté francophone se sont réunis pour célébrer la langue française, manger et danser sur de la musique lors d'un concours d'orthographe en français pour lequel j'étais bénévole. Nous nous réunissons également chaque hiver au cœur de la communauté francophone pour participer au Festival du Canoë volant, une célébration du patrimoine francophone et métis de l'Ouest.


Comment comptez-vous démontrer votre engagement envers la communauté francophone en situation minoritaire une fois que vous aurez commencé à travailler comme infirmière autorisée?


Une fois que je commence à travailler comme IA, je prévois de continuer à exercer l'offre active avec mes patients ainsi que mes activités de bénévole au sein de la communauté francophone. De plus, j'espère m'impliquer dans la traduction de matériel de santé dans mon milieu de travail afin de rendre l'information sur la santé plus accessible aux francophones vivant en communauté de langue officielle en situation minoritaire.


Comment participez-vous activement à la vie étudiante à l'Université de l'Alberta?


Je suis représentante de ma classe auprès du comité consultatif des étudiants bilingues depuis ma première année à l'université. Cette structure est composé d'étudiants en soins infirmiers bilingues de toutes les classes, ainsi que de professeurs de la Faculté de Sciences infirmières et de la Faculté Saint-Jean. En utilisant une approche d'enquête évaluative, les étudiants et les membres du corps professoral collaborent pour aborder des questions identifiées par les étudiants dans le programme et pour organiser des activités d'engagement communautaire pour les étudiants et les anciens élèves du programme bilingue.


Dans ce rôle, j'ai organisé une séance de réanimation cardiorespiratoire (RCR) gratuite avec le soutien du CNFS pour les étudiants bilingues en sciences infirmières. En collaboration avec des collègues étudiants, j'ai planifié et organisé le Rendez-vous d'automne annuel pour le programme. De plus, j'ai animé un atelier mettant en valeur le programme bilingue en sciences infirmières lors de la Journée des Carrières en santé en français au Campus Saint-Jean, un événement pour promouvoir les programmes de sciences de la santé en français auprès des élèves du secondaire.


Quelles sont vos aspirations professionnelles pour l'avenir?


Alors que j'approche de ma quatrième année (et bientôt mon diplôme !!!), je prévois de faire mes stages cliniques en santé communautaire et servir la population francophone. J'ai énormément apprécié mon expérience jusqu'à présent au sein de la communauté francophone, que ce soit pendant les heures cliniques ou lors d'activités bénévoles. Je reconnais les besoins en services de santé communautaires en français, et j'espère combiner ma passion pour la santé communautaire avec mon engagement envers amélioration de l'accessibilité linguistique dans les services de santé.