Cérémonie de commémoration des victimes de la violence fondée sur le sexe

Dans le cadre de la Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes, le 6 décembre, le Campus Saint-Jean a rendu hommage à toutes les victimes de la violence fondée sur le sexe, et aux victimes du féminicide de Polytechnique Montréal.

06 December 2021

Près d'une quinzaine d'étudiants, de professeurs et de membres du personnel du Campus Saint-Jean se sont réunis à midi, le 6 décembre 2021, à l'entrée du Pavillon McMahon, pour rendre hommage aux 14 victimes du féminicide du 6 décembre 1989 à Polytechnique Montréal, lors de cette Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes.

Lors de cette cérémonie, Chiara Concini, vice-présidente externe de l'Association des Universitaires de la Faculté Saint-Jean (AUFSJ), représentant le corps étudiant, a lu les 14 noms des victimes. Le Professeur Pierre-Yves Mocquais, Doyen, a ensuite souligné l'importance de la lutte contre la violence basée sur le sexe, rappelant qu'au Canada, plus de 4 femmes sur 10 ont été victimes de violence au cours de leur vie, et qu'aucune communauté n’est épargnée. Il a également metionné les initiatives les plus récentes entreprises par l'Université de l'Alberta pour lutter contre ce fléau.

À la fin de la cérémonie, les participants ont déposé 14 roses blanches au pied de la sculpture "Trinity" de l'artiste Patrick Jacob, une pour chaque victime du 6 décembre 1989.

La sculpture "Trinity" , oeuvre rendant hommage aux victimes du 6 décembre 1989, était auparavant installée au Pavillon Lacerte, mais a été replacée à l’entrée du Pavillon McMahon afin de la rendre plus visible et de rappeller tous les jours à la communauté du Campus Saint-Jean son engagement dans la lutte contre la violence fondée sur le sexe.