Lecture publique de "Dalia, une odyssée"

Le Théâtre à l’Ouest, troupe du Campus Saint -Jean, vous présente une lecture publique de "Dalia, une odyssée"

16 April 2021

Lien pour la lecture du 16 avril: https://us02web.zoom.us/j/85107555083?pwd=MEd2MUxrdXB3OW5TeXB4YVdvZFBnUT09

Théâtre à L'Ouest, la troupe du Campus Saint Jean dirigée par Bernard Salva, est certainement l’ équipe théâtrale la plus multiculturelle d’Edmonton. Elle s’attache depuis toujours à présenter des œuvres fortes ouvertes sur un Théâtre Monde. Ces dernières années: Sony Labou Tansi, Wajdi Mouawad , Marjane Satrapi.

La troupe vous présente Dalia, une Odyssée, l'histoire vibrante de deux jeunes adolescentes africaines dont l'une décide d'embarquer clandestinement pour le Canada et Edmonton. L'événement est rendu possible grâce au soutien et au partenariat avec Coalition Femmes de l' Alberta et à Patrimoine Canadien. Théâtre à l'Ouest les remercie. La pièce a été créée en 2014 au Campus Saint Jean.

Lectures aux dates et horaires suivants:

La forte présence d’immigrants et de nouveaux arrivants au sein de la francophonie albertaine nous invite à réfléchir   et à redéfinir notre identité collective. La création théâtrale, entre autres, se  doit d’explorer cette réalité C’est ce que Dalia, une odyssée, la pièce de Bernard Salva a tenté de faire,  avec une audace remarquable  en sortant  des sentiers battus, pour  créer de toutes pièces une œuvre d’une grande pertinence dans un paysage théâtral où elle se faisait attendre depuis longtemps déjà. Louise Ladouceur professeur de théâtre au Campus Saint Jean-EdmontonDalia est une vraie odyssée; merci infiniment pour la subtilité et verbale et scénique de cette oeuvre, merci aussi pour cette finesse humaine et dramaturgique tellement bien amalgamées. Mirana Naim (Professeur LAK Beyrouth-Liban)

Dalia, une Odyssée est sans conteste un texte vers le théâtre et pour le théâtre. C’est un texte écrit pour ceux qui veulent et aiment jouer et il n’ est pas étonnant que l’auteur  soit lui‐même acteur. L’écriture de Bernard  Salva appelle le théâtre car dans sa vivacité elle appelle le désir de jouer, de « dire ». Dalia réussit ce pari, un morceau de vie, de temps et de traversées où se mélange le rire, la peur, le courage; où se croisent et se côtoient des personnages et des mondes différents. Céline Schaeffer, metteuse en scène et collaboratrice de Valère Novarina (Paris).

La pièce est publiée aux éditions Les Cygnes