Une jeune membre de la Communauté du Campus Saint-Jean au coeur du sommet COP26 à Glasgow

Océanne Kahanyshyn-Fontaine, 17 ans, fille du Doyen adjoint (gestion des études) Denis Fontaine, représentera la jeunesse canadienne et nord-américaine lors de la COP 26 qui aura lieu en Écosse du 2 au 10 novembre prochain.

29 October 2021

EDMONTON (29 octobre 2021) - Pendant près de deux semaines, les projecteurs du monde entier seront intensément braqués sur Glasgow, Royaume-Uni, et la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC- COP 26) qui s’y déroulera. Au cœur de cet événement d’importance mondiale se trouvera une jeune franco-albertaine membre de la communauté élargie du Campus Saint-Jean.

Océanne Kahanyshyn-Fontaine, 17 ans, fille du Doyen adjoint (gestion des études) Denis Fontaine, représentera la jeunesse canadienne et nord-américaine lors de la COP 26 qui aura lieu en Écosse du 2 au 10 novembre prochain. Ce projet est une initiative du Centre pour l’éducation mondiale (CEM).

Si plusieurs centaines de jeunes avaient participé à un sommet pre-COP26 à Milan, Italie en amont de la Conférence officielle des Etats-membres, ce n’est que moins d’une dizaine de jeunes qui ont été invités à présenter, à Glasgow, le point de vue de la jeunesse mondiale sur le thème de l'environnement. L’objectif de cette participation est d’amener la perspective de la prochaine génération aux dirigeants mondiaux pendant le sommet en leur présentant notamment un Appel à l’action (Call to Action).

Pour les parents d’Océanne, Nadine Kahanyshyn et Denis Fontaine, impossible de cacher leur fierté. Ils ajoutent: “nous sommes particulièrement heureux pour elle puisqu'elle pourra vivre une expérience inoubliable. Elle aura l'occasion de jouer un rôle clé et d'avoir un impact positif sur des causes qui lui tiennent vraiment à cœur comme la justice sociale impliquant les premières nations et l'environnement.”

Pour le Doyen du Campus Saint-Jean, le Professeur Pierre-Yves Mocquais, “au-delà de la participation d’une jeune franco-albertaine à un événement d’importance mondiale, l’engagement d’Océanne souligne le profond intérêt que nos prochaines générations portent aux enjeux climatiques. On ne peut qu’être optimiste en constatant à quel point les jeunes comme Océanne se préparent à surmonter ces défis d’envergure planétaire - la relève est assurée.”

Au Campus Saint-Jean, la crise climatique est un sujet aussi bien de recherche que de préoccupation communautaire. Les chercheurs de la Faculté Saint-Jean travaillent sur plusieurs projets interdisciplinaires en lien avec cette thématique, en partenariat aussi bien avec des institutions et organisations communautaires régionales, provinciales et fédérales, qu’avec des unités administratives internes. Cette semaine, La Centrale, le centre d'appui à l'excellence des étudiants du Campus, a participé à la Semaine du Développement durable de l’Université de l’Alberta en organisant deux événements. Que ce soit les panneaux solaires sur le toit de la Bibliothèque Saint-Jean ou bien les laboratoires d’enseignement aux normes environnementales les plus strictes, recyclant par exemple l’eau utilisée, l’engagement du Campus Saint-Jean envers le développement durable fait en sorte de se refléter dans ses installations et son infrastructure. Soucieux d’être un forum de débat sur les grands enjeux de l’humanité, le Campus Saint-Jean compte également planifier un événement sur l’environnement dans les mois à venir, événement auquel Océanne Kahanyshyn-Fontaine sera naturellement invitée à participer.

Toute la communauté du Campus Saint-Jean félicite Océanne et lui souhaite un bon voyage à Glasgow!