bannière MÉdu

Description des programmes

Établi pour répondre aux besoins professionnels des éducateurs et des administrateurs qui œuvrent en milieux scolaires d'immersion française et francophone minoritaire, le Campus Saint-Jean constitue un milieu par excellence pour la recherche interdisciplinaire en sciences de l'éducation. Il offre également une occasion unique aux étudiants à la maîtrise d'approfondir leurs connaissances du bilinguisme et des minorités.

Le programme de maîtrise en sciences de l'éducation au Campus Saint-Jean offre, en français, une éducation universitaire de deuxième cycle de haut niveau dans plusieurs domaines des sciences de l'éducation organisés sous ces trois grands axes de recherche :

Leadership et administration scolaire

Le leadership scolaire est le pivot autour duquel s'articule l'ensemble de la profession. La direction scolaire, soit au niveau de l'école, du conseil, de la formation, et du ministère, établie les lignes directives qui orientent et coordonnent l'action des divers acteurs dédiés à la réussite dans le milieu scolaire. On s'entend généralement que le rôle de leader est complexe dans les organisations scolaires et qu'il ne se résume pas à « donner des directions ». En effet, une direction d'école est à la fois une personne qui assume un rôle de leader pédagogique, est un gestionnaire compétent, efficace et responsable, et un éducateur engagé, conscient des défis de leadership dans le milieu linguistique minoritaire.

L'axe de leadership et administration scolaire au sein du MEDU de FSJ cible les étudiants qui veulent assumer une position de leadership dans l'administration scolaire, en tant que chef d'équipe, directeur, vice-directeur, dans l'administration du conseil scolaire, ATA, Alberta Education, etc. Le but de cette concentration est de permettre aux étudiants de développer une compréhension fine du leadership dans le contexte de l'administration scolaire/éducative. Les étudiants seront amenés à se familiariser avec les fondements théoriques du leadership en éducation et à explorer les recherches réalisées dans ce champ. Cette démarche permettra d'alimenter leur réflexion critique sur la pratique de leadership au 21e siècle dans une perspective d'éducation inclusive. Dans le cadre de leur formation, les étudiants auront également l'occasion de faire un stage en contexte scolaire afin de développer leurs savoirs sur le leadership en contexte de pratique. A la fin de leur formation, les étudiants obtiendront un Certificat supérieur en Administration scolaire.

Inclusion, diversité et équité

L'éducation inclusive est un concept systémique et une voie d'émancipation individuelle et collective issus des courants de pensée conjugués des droits de l'homme, de l'enfant, et de la justice sociale. Fondée, non plus seulement sur des besoins, mais également sur des droits, l'éducation inclusive repose sur les valeurs altruistes et sur un refus de focalisation sur l'inaptitude ou l'incapacité. Elle constitue une approche résolument tournée vers la transformation des systèmes d'éducation et des autres environnements d'apprentissage afin de répondre à la diversité des apprenants, de leurs besoins, de leurs droits. Outillée de dispositifs, de pratiques et de moyens appropriés et clairement définis, elle vise une mise à l'aise des pédagogues et des apprenants face au défi de l'enrichissement d'un environnement d'apprentissage transformé et favorable à l'émancipation de tous.

L'éducation inclusive est une façon de penser et d'agir globale qui repose sur la transformation des milieux d'apprentissage afin de prendre en compte la diversité des besoins des élèves, de favoriser leur participation active à apprentissage, de soutenir leur succès éducatif, de réduire les obstacles au sein des environnements d'apprentissage et de développer le vivre-ensemble. Dans cette perspective, l'axe sur l'éducation inclusive vise plusieurs dimensions constitutives des environnements d'apprentissage : les pratiques inclusives, les dispositifs de soutien à l'éducation inclusive, les technologies d'aide à l'éducation inclusive, les attitudes et les croyances des enseignants face à l'éducation inclusive, les défis associés à la gestion de la diversité dans une perspective inclusive, etc.

Littératie, Numératie et Curriculum
La littératie et la numératie sont au coeur des apprentissages et jouent un rôle déterminant dans la réussite scolaire. Le développement de la littératie et lanumératie dans le curriculum est un processus complexe qui impliquent des habiletés de compréhension et de production orale et écrite pour accomplir des tâches scolaires dans le contexte des diverses disciplines. Le développement de la numératie comprend la capacité à utiliser de l'information quantitative et des connaissances de base en mathématiques pour résoudre des problèmes dans une variété de situations de la vie courantes. L'objectif principal de cette concentration est de permettre aux étudiants d'approfondir leurs connaissances dans ces deux domaines afin de renouveler leur approche pédagogique et d'optimiser leur capacité de planification pour mieux répondre aux besoins variés des apprenants. La concentration vise plusieurs domaines de recherche et d'études dont, l'intégration du français dans les matières scolaires, plurilinguisme et pluriculturalisme dans l'enseignement et l'apprentissage, l'enseignement des STEM et leur rôle dans le curriculum, la littératie: oral, écrit, numérique..etc, et l'évaluation au service de l'apprentissage.

Découvrez la brochure "Littératie, Numératie et Curriculum" du programme de Maîtrise en Science de l'Éducation - (format pdf)

schéma MÉdu

Veuillez noter que les informations sur les programmes universitaires sont susceptibles d'être modifiées sans préavis. Pour obtenir les informations les plus récentes, veuillez consulter le la section Faculté Saint-Jean [Graduate] de l'annuaire de l'université.

Conditions d’admission (pour la voie projet)
Les conditions minimales d'admission au programme de Maîtrise (thèse) en sciences de l'éducation (MEd) sont les suivantes :
  1. L'obtention d'un baccalauréat universitaire reconnu par l'Université de l'Alberta, avec une moyenne d'admission minimale de 3,0 sur l'echelle de 4 points, ou l'équivalent, dans les ★60 derniers crédits des cours universitaires, ou sur l'équivalent des deux dernières années de cours à temps plein
  2. Deux lettres de recommandation : idéalement 1 académique et 1 professionelle
  3. Une lettre d'intention indiquant l'orientation de la recherche visée par l'étudiant
  4. Une expérience minimale de deux ans comme professionnel de l'éducation ou de la formation scolaire
  5. L'étudiant doit bien maîtriser la langue française.
Conditions d’admission (pour la voie thèse)
Les conditions minimales d'admission au programme de Maîtrise (voie projet) en sciences de l'éducation (MEd) sont les suivantes :

  1. L'obtention d'un baccalauréat universitaire reconnu par l'Université de l'Alberta, avec une moyenne d'admission minimale de 3,0 sur l'echelle de 4 points, ou l'équivalent, dans les ★60 derniers crédits des cours universitaires, ou sur l'équivalent des deux dernières années de cours à temps plein
  2. Deux lettres de recommandation : idéalement 1 académique et 1 professionelle
  3. Une lettre d'intention indiquant l'orientation de la recherche visée par l'étudiant
  4. L'étudiant doit bien maîtriser la langue française.
Exigences des programmes

Tous les étudiants inscrits au programme de MEd doivent suivre quatre cours obligatoires (*12). Les cours facultatifs (*15 pour la voie projet, *9 pour la voie thèse) sont choisis en consultation avec le superviseur et l'administration du programme des études supérieures à la Faculté Saint-Jean. Le superviseur peut conseiller l'étudiant quant aux choix des cours à suivre.

Exigences de la voie thèse: Le programme comprend sept cours (*21), ainsi que la préparation et la soutenance avec succès d'une thèse (*9). L’étudiant doit également compléter une formation d’éthique et huit heures de développement professionnel dans les douze premiers mois d’études.

Exigence de la voie projet: Le programme comprend 9 cours (*27) et une activité de synthèse (*3).

Durée limite de la voie thèse: quatre ans

Durée limite de la voie projet: six ans